Après avoir joué pendant trois ans “Des Bémols et des Fraises”, l’ensemble vocal Méli-Mélo repart à l’assaut des scènes avec un tout nouveau spectacle.

Les titres hétéroclites, jazzy, classiques, polyphoniques et multilingues qui composent ce concert sont, comme toujours, chantés et mis en mouvements. Mais les quelque 35 choristes du groupe, emmenés par Marie-Sophie Talbot et Geneviève Laloy (direction de chœur) et Jean-Luc Yerlès (mise en espace) font cette fois le pari du jeu, au sens propre. Trente-cinq, c’est beaucoup, et les jeux sont infinis…

Entre les coups du sort, les jetés de dés et les cases des damiers, Méli-Mélo parie toujours sur la maîtrise que le chant procure : il oblige à écouter, à travailler, à apprendre « par cœur », c’est-à-dire avec le cœur, la valse des notes sur la partition. Ce jeu ne fait que des gagnants. Il emmène ceux qui chantent et ceux qui les écoutent vers des pays exotiques en empruntant les doux chemins des harmonies. L’atout est chœur…

Mais aussi :

Gam[M]es

Des bémols et des fraises

Chanteurs de sornettes